Les meilleures marques de centrale vapeur à nos jours

Les meilleures marques de centrales vapeur

Vous avez envie de connaître les meilleures marques de centrale vapeur qui font parler d’eux actuellement par leurs expertises en la matière ? Dans ce répertoire, nous avons : Calor, Domena, Astoria, H.Koenig, Philips, Electrolux puis Polti, et cet article sera pour vous le guide parfait pour mieux les connaître. En effet, ces marques sont reconnues pour la qualité de leurs centrales vapeur et même lorsque vous recherchez le meilleur fer à repasser, vous retrouverez également dans cette catégorie certaines d’entre elles. Alors, Si vous tenez à avoir plus de précisions sur ces constructeurs, les lignes à suivre vous donneront les réponses dont vous avez besoin. Ainsi, nous avons :

Calor, la première marque de centrale vapeur

Calor

Créée en 1917, la marque française Calor proposait un fer repasser classique commercialisé en Europe. En 1954, elle commença avec son premier fer à vapeur Vapomatic et, en 1981, elle a grandement fait parler d’elle avec un fer à repasser électronique. Toujours pour rendre le repassage plus facile à ses clients, elle décida de fabriquer des fers avec des semelles super glissantes. Rappelons qu’elle est également la première marque à proposer le premier fer à repasser électrique sans fil FV9960C00.

Pour faire partie des meilleures marques de centrale vapeur de nos jours, Calor n’a pas fait que créer ces appareils, elle est en fait la première à les avoir fabriqués. En effet, la première centrale vapeur a fait son apparition en 1991 sous cette marque, mais sous l’appellation de « fer à générateur de vapeur ». Par la suite, la marque, a continué ses innovations avec la centrale vapeur à chauffe rapide sortie en 1998 où elle fut également la première sur ce coup.

Les efforts de la marque Calor pour être parmi les meilleures du moment n’ont tout de même pas été vains. Par ailleurs, retenez qu’elle est l’une des marques françaises qui règlent aujourd’hui le problème de l’emploi à un pourcentage donné. De plus, particuliers ou professionnels, tout le monde trouve du bonheur à utiliser ses appareils de repassage. De jour en jour, cette entreprise qui est l’une des meilleures marques de centrale vapeur améliore sa qualité de fabrication tout en innovant et fournit des efforts pour réduire la consommation d’énergie de ses appareils.

Quelques modèles phares de centrales vapeur Calor : GV 8930 C0, GV7555C0, GV4620C0 Optimo

Domena, la marque des centrales vapeurs au look attrayant

Domena

Cette marque est comptée aujourd’hui parmi les leaders du nettoyage et du repassage à vapeur. Ayant vu le jour en 1990, elle a son siège à Altkirch, en Alsace, et est actionnaire du groupe COGIA (plateforme de marques réunissant les ‘’artisans’’ du petit électroménager) depuis plusieurs années. Domena a créé une révolution dans l’univers du repassage en inventant le premier générateur à vapeur (FG 2000) à autonomie limitée.

Notons que cette dernière, une fois mise sur le marché, a été vendue à plus de 100 000 exemplaires. Entre autres, cette marque française a plusieurs fois été reconnue par l’Observateur du design et le Janus de l’industrie pour le look attrayant et l’ergonomie de ses appareils. Ce qui lui a valu sa place parmi les meilleures marques de centrale vapeur. De même, depuis sa création, Domena ne cesse d’œuvrer pour mettre sur le marché des appareils performants, durables et surtout réparables en cas de problème, tout ceci pour la satisfaction de ses utilisateurs.

Quelques modèles phares de centrales vapeur Domena : Domena EOLE, Domena Primo2, Easybox PRO

Astoria, la marque aux centrales vapeur dotées de semelles en aluminium

astoria

Cette entreprise est fondée en 1946 et est associée à la société Celec. Astoria est siégée en Schiltigheim, une ville voisine à Strasbourg. En 1954, elle se sépara de Celec pour se spécialiser dans la fabrication des couvertures, des chaises électriques, des nettoyeurs vapeurs, des centres de tables à repasser et des grille-pains. En 1984, cette marque a fabriqué ses premiers fers à repasser à sec et à vapeur dotés d’un programme automatique. Ensuite, en 1985, Astoria intégra les fonctions « autonettoyable et vaporéglable » à ses appareils puis réalisa en 1989 un mini-fer à repasser de voyage.

Sa première centrale vapeur à autonomie limitée vit le jour en 1990, et en 2002, elle réalisa la fonction duo vapeur (sortie de vapeur de façon simultanée par le devant et le dessous du fer). Étant l’une des meilleures marques de centrale vapeur aujourd’hui, cette marque inventa en 2014 le système « Click’n Stream » qui vous permet de convertir à l’aide d’un click votre centrale vapeur en un fer à repasser classique. De nos jours, sachez que ce modèle d’appareil de repassage est le plus vendu de la marque.

Cette dernière spécifie ses centrales vapeurs par des semelles en aluminium qui affichent plusieurs sorties. Son débit de vapeur varie souvent entre 100 et 180 g/min et le temps de chauffe est généralement de 2 min. Tout ceci fait le bonheur de ses utilisateurs, ce qui lui vaut sa place parmi les meilleures marques de centrale vapeur du moment.

Quelques modèles phares de centrales vapeur Astoria : RC339A, RC470A, RC400A

H.Koenig, la marque du grand petit artisan Helmut Koenig

H.Koenig

Elle a pris son envol en 1960 dans la Ruhr qui est une région située dans l’ouest de l’Allemagne. Cette marque fut créée par un artisan quincailler nommé Helmut Koenig. Son habilité et sa compétence l’ont particulièrement aidé dans la création de son entreprise de fabrication de produits électroménagers. Des années plus tard, il connut le succès et sa gamme n’a pas cessé de prouver sa compétence jusqu’à nos jours. Dans le temps, il avait seulement pu étendre sa production dans les industries voisines, mais aujourd’hui, sa marque s’est perfectionnée et produit des centrales vapeurs avec lesquels vous ferez des merveilles lors de vos repassages.

Quelques modèles phares de centrales vapeur H.Koenig : V5i Gris 2400 W, H. KOENIG V6, H.Koenig G 6

Philips, la marque autrefois spécialisée dans l’électronique

philips

Créée le 15 mai 1891, cette marque néerlandaise fabriquait, au départ, uniquement tout ce qui avait rapport à électronique et non à l’électroménager. Après des années d’expérience, elle décida de mettre en second plan ses œuvres de départ pour s’investir dans tout ce qui est : cuiseurs, brosses à dents électriques, machines à café, rasoirs, fers à repasser, centrales vapeur, etc. Cette nouvelle perspective lui réussit plutôt bien, puisqu’aujourd’hui, il fait partie des meilleures marques de centrales vapeurs. Sa dernière gamme de centrales vapeurs est un haut de gamme qui lui a permis de s’imposer encore plus dans le monde du repassage grâce aux performances de ces appareils.

Quelques modèles phares de centrales vapeur Philips : GC 8650/80 Perfectcare AQUA, GC 7620/30, GC 9550/02 Perfect CARE Silence

Electrolux, la maque aux centrales vapeurs innovantes et ergonomiques

electrolux

C’est une marque suédoise qui a une bonne réputation dans de monde de l’électroménager domestique comme professionnel. Ayant été créé par Axel Wenner-Gren sous le nom d’Elektromekaniska AB en 1910, Electrolux s’est spécialisée dans la fabrication des : lave-vaisselles, réfrigérateurs, aspirateurs, climatiseurs, machines à laver, fours, cuisinières électriques…

Des années après, cette entreprise proposa à ses consommateurs des aspirateurs ‘’Ergorapido’’, des fers à repasser et des centrales vapeurs. Ces derniers sont ergonomiques, offrent une maniabilité absolue et consomment peu d’énergie électrique. Pour pouvoir adapter ses appareils aux besoins de ses consommateurs, la marque s’inspire de leurs habitudes pour innover, et c’est bien cette technique qui lui vaut sa place parmi les meilleures marques de centrale vapeur du moment.

Quelques modèles phares de centrales vapeur Electrolux : Compact Power EDBS 7135, QuickSteam EDBS 3350, EDBS 7146 GR

Polti, le principal fabricant de petits électroménagers à vapeur en Europe

Polti

Franco Polti est le fondateur et le président de cette entreprise créée en 1978. En effet, c’est au cours d’une discussion avec l’un de ses clients que Franco eut l’idée de concevoir lui-même une centrale vapeur. Dans cette pensée, il se disait que son œuvre offrirait les mêmes performances qu’un fer à repasser professionnel, mais en mieux.

Il a fini par rendre réelle son idée en fabricant plusieurs modèles de centrales vapeur compactes qui peuvent être facilement utilisé dans le milieu domestique. Aujourd’hui, Poli est le principal fabricant de petits électroménagers à vapeur en Europe. De même, il est le leader sur des marchés dans d’autres pays. Précisons également qu’il est l’un des rares constructeurs qui fabriquent leurs appareils en Italie. Par conséquent, il arrive à contrôler le déroulement de ses productions afin de sécuriser sa qualité de rendement qui est déjà à un niveau élevé.

Quelques modèles phares de centrales vapeur Polti : Vaporetto – Forever 670, Vaporelle 2150 w, Foreverintelligent

Comment a été votre lecture ? Bien, n’est-ce pas ? J’espère que toutes les informations dont vous avez pris connaissance vous seront d’une grande utilité. Retenez simplement que toutes ces marques ont chacune leur histoire et, si aujourd’hui, elles fabriquent des centrales vapeurs qui nous donnent une grande satisfaction, c’est parce qu’elles ont travaillé dur tout en pensant à nos besoins. La preuve, de nos jours, elles font partie des meilleures marques de centrales vapeurs.

Calor FV9960C00 : le premier fer à repasser sans fil

premier fer à repasser sans fil

Vous êtes à la recherche de plus amples informations sur le premier fer à repasser sans fil Calor FV9960C00 ? Cet article dévoile toutes les caractéristiques de cet appareil qui semble très intéressant lorsque l’on sait comment fonctionnaient les fers à repasser avant l’électricité et les diverses améliorations connues par ces machines jusqu’à nos jours . De sa présentation physique à ses performances, tout y est bien détaillé pour que vous n’ayez plus aucune tâche d’ombre concernant ce produit de la marque Calor. Nous vous laissons donc le découvrir !

Présentation du premier fer à repasser sans fil Calor FV9960C00

Pour une maniabilité absolue et une totale liberté de mouvement, la marque Calor a créé son fer à repasser FV9960C00 en conséquence. En effet, étant le premier fer à repasser électrique conçu sans fil, cet appareil affiche des dimensions de 36 x 22,5 x 18,3 cm pour un poids de 2,6 kg. Sa prise en main est donc agréable et elle est dotée de plusieurs fonctionnalités qui ne pourront que vous ravir après chaque repassage. Par ailleurs, ce premier fer à repasser sans fil est rechargeable par un socle ou, si vous le voulez, une base de rechargement.

Caractéristiques du premier fer à repasser sans fil Calor FV9960C00

Avec une puissance de 2400 W, cet appareil chauffe rapidement et vient facilement à bout des plis rebelles. Aussi, le Calor FV9960C00 dispose d’un réservoir extra large qui offre une capacité de 250 ml. Le système anti-calcaire qu’il intègre augmente sa durée de vie en éliminant les calcaires contenus dans l’eau de robinet avec laquelle nous remplissons souvent les réservoirs de nos fers à repasser. Toutefois, nous vous conseillerons d’opter le plus souvent, si vos moyens vous le permettent, pour de l’eau déminéralisée.

Avec ce premier fer à repasser sans fil, vous bénéficiez d’une semelle qui glisse super bien et d’un système anti-goutte. Ce dernier empêche en fait l’eau de couler sur votre linge lors du repassage. Retenez que le débit de vapeur normal du Calor FV9960C00 est de 0 à 35g/min, tandis que l’effet pressing le fait passer à un débit maximal de 150 g/min. Cependant, peu importe le niveau que vous choisissez, ce fer à repasser fournit toujours un résultat impeccable, peut-être rapidement ou lentement selon le débit.

Pour votre sécurité, le Calor FV9960C00 s’éteint automatiquement lorsqu’il n’est pas utilisé 8 minutes après recharge. Aussi, ce fer à repasser embarque un thermostat que vous pouvez régler selon le tissu que vous avez à repasser. De plus, sachez qu’il peut effectuer un défroissage vertical sur vos vêtements, ce qui fait que vous n’aurez donc plus besoin de retirer ces derniers du cintre avant de faire disparaître les divers plis.

Notez également que ce premier fer à repasser sans fil est équipé d’un voyant de chauffe qui cesse de clignoter lorsque le Calor FV9960C00 finit de prendre la charge. Vous devez nécessairement donc attendre ce signal avant de récupérer le fer.

Nous sommes à la fin du trajet, et nous espérons sincèrement que vous avez aimé ce voyage. Vous avez maintenant tout ce que vous devez savoir sur cet appareil. S’il vous intéresse déjà, nous vous conseillons de ne pas vous retenir, car son design et ses performances sont à la hauteur. Laissez-nous simplement vous dire que le Calor FV9960C00 est non seulement le premier fer à repasser sans fil, mais qu’il est également plutôt bien équipé pour une bonne expérience utilisateur.

Fonctionnement des fers à repasser avant l’électricité

fonctionnement des fers avant la venue du courant électrique

Le repassage étant l’une des activités qui existaient depuis la nuit des temps, nous sommes nombreux à nous poser des questions sur le fonctionnement des fers à repasser avant l’électricité. Alors, après avoir parlé des différents types de ces appareils depuis la nuit des temps à nos jours, vous découvrirez ici les différents modèles qui existaient avant la venue du courant électrique.

Bref historique des fers à repasser avant l’électricité

Avant l’arrivée de l’énergie électrique, les hommes, surtout les nobles ou les bourgeois, avaient besoin de redresser les coutures de leurs vêtements pour plus d’élégance. Et, pour cela, ils utilisaient une masse de fer à laquelle ils fabriquaient une poignée destinée à être tenue pour le repassage. Cet outil était appelé « repassoir ». Mais, comment cela parvenait-il à redresser tous les plis ? En effet, grâce à son lourd poids, cette masse reposait sur le vêtement et les redressait.

Certaines personnes pratiquent aujourd’hui encore cette technique sans s’en rendre compte. C’est le cas par exemple lorsque vous pliez vos vêtements et que vous vous asseyez dessus pour faire disparaître les plis. Aujourd’hui, il faut être sans fer à repasser pour recourir à cette astuce, car, plusieurs modèles ont commencé par voir le jour. Nous avions quand même eu par le passé :

La planche à calandrer

planche à calander

Comme tout fer à repasser, son rôle est de défroisser le linge en le passant sur la partie froissée. Seulement, cette planche ne dégage pas de chaleur, elle fonctionne à froid.

Les fers à repasser préchauffés sur braise

Ce type de fer est une masse de fer faite en plaque, et soigneusement réalisée par un forgeron avec plus d’esthétique que la première. Elle possède une superbe poignée forgée dite « en ventre d’oiseau » qui permet de la porter facilement. Son utilisation était un peu agaçante, puisqu’il fallait la chauffer sur de la braise avant le repassage. La chaleur emmagasinée par la masse de fer était transférée sur le vêtement froissé, ce qui facilitait l’élimination des plis. À l’époque, ce type de fer était l’apanage de bourgeois.

Seulement, les repasseuses souffraient beaucoup de son utilisation répétée à cause des brûlures de main par radiation ou par contact accidentel. Il fallait donc penser à un modèle moins dangereux !

Les fers à charbon

Cette fois, il s’agissait d’une masse de fer en forme de bateau, à l’intérieur de laquelle on pouvait disposer la braise pour chauffer directement le fer. Innovation ! On constate donc que ce modèle non seulement est plus ingénieux et esthétique que le précédent, mais faisait gagner également en temps, puisqu’il ne fallait plus perdre des minutes à chauffer le fer.

Seulement le problème des brûlures n’était toujours pas résolu, puisqu’une fois que le fer était bien chaud, les repasseuses avaient du mal à tenir la poignée.

Les fers à repasser creux chauffés par masse interne

Ici, il s’agit des modèles en forme de barquette ou de langue de bœuf possédant un creux. Ce creux n’était pas réservé cette fois-ci à la braise, mais à un bloc de métal préalablement chauffé, qui communique directement la chaleur à la semelle du fer. Vous comprenez donc que l’esthétique et la rapidité n’étaient pas au rendez-vous ! Néanmoins, les risques de brûlures étaient limités.

Les fers à repasser à plaque

fer à plaque

Son utilisation est comparable à celui des fers préchauffés sur braise puisqu’il fallait le chauffer dans un fourneau pendant un moment avant de l’utiliser.

Vous étiez curieux, eh bien, vous voilà désormais informé sur les différents outils qu’utilisaient nos devanciers pour repasser leurs vêtements avant l’arrivée de l’énergie électrique. J’espère que le contenu de cet article sur le fonctionnement des fers à repasser avant l’électricité vous sera utile et que vous avez pris du plaisir à découvrir toutes ces merveilles d’avant les fers à repasser modernes.

Quels sont les différents types de fers à repasser ?

différents types de fers à repasser

Les  »différents types de fers à repasser » constitue aujourd’hui un sujet que vous n’êtes pas le seul à vouloir aborder. Plusieurs autres personnes en ont déjà parlé et continuent d’en parler, mais tout le monde n’arrive pas toujours à les faire ressortir tous. Vous avez bien fait de venir ici, car nous vous réservons tout ce que vous voulez savoir dans les lignes à suivre.

Les fers à repasser existaient depuis plusieurs siècles et ils ont connu des évolutions. Dans cette logique, ils ont évolué dans le temps et ont également connu des modifications qui permettent de les classer dans différentes catégories que nous allons vous élucider. Etes-vous prêt ? Si oui, nous le sommes aussi, donc allons-y. Mais d’entrée de jeu, nous vous soulignons qu’il existe 4 différents types de fers à repasser : les fers à chauffer, les fers à chauffage interne, les fers électriques et les centrales à vapeur.

Les fers à repasser à chauffer

Nous ne pouvons aborder le sujet des différents types de fers à repasser sans fait référence aux plus anciens, car ils sont à l’origine de tout ce que nous voyons aujourd’hui en matière d’appareils de repassage.

En effet, les fers à repasser à chauffer étaient des outils conçus en un bloc de métal, dotés d’un manche pour lisser les vêtements et les linges. Vous voulez déjà savoir comment on les chauffait ? Simplement en les posant dans de la braise ou sur toute source de température élevée pouvant leur transmettre la chaleur nécessaire pour faire du repassage. Mais nous signalons, au passage, que ce type de fer n’existe plus aujourd’hui. Ils ne sont disponibles que dans les musées ou chez les collectionneurs d’objets de l’histoire.

Les fers à repasser à chauffage interne

fer à repasser creuxSi nous remontons un peu dans l’histoire, il y a aussi ce fer à repasser qui trouve d’emblée sa place dans le rang des différents types de fers à repasser. Jusqu’au début des années 2000, ils faisaient encore partie de nos quotidiens.

Ce sont des fers conçus également en métal, mais dotés d’un intérieur creux dans lequel l’utilisateur dépose de la braise ou un métal bien chaud. Ensuite il le ferme avec son couvercle et le bloque avec un bec. Il y a alors de la chaleur qui est transmise à la semelle pour faire le repassage. Nous rappelons que ce type de fer est doté d’un manche en bois pour faciliter son utilisation.

Fers à repasser électriques

Là, nous nous rapprochons de la modernisation pour ne pas dire que nous y sommes déjà. En effet, c’est ce type de fer qui a succédé aux plus anciens, et il fait aujourd’hui le bonheur de bien des foyers. L’aborder dans le traitement des différents types de fers à repasser ne serait donc pas une aberration. Mais nous vous signalons, très tôt, que cette catégorie peut être subdivisée en sous-catégories.fers à repasser  électriques

  • Fer à repasser à sec

C’est le fer à repasser réchauffé depuis l’intérieur par le courant électrique et grâce à une résistance. Il est pourvu d’une semelle en métal pour le repassage. Comme vous le savez, peut-être déjà, il n’est pas équipé de réservoir. Ce type de fer est moins utilisé aujourd’hui à cause de sa faible efficacité sur certains types de linge.

  • Le fer à repasser à vapeur

C’est ce type de fer qui a tout de celui que nous venons d’aborder, mais celui-ci est équipé d’un réservoir à eau pour fournir de la vapeur lors du repassage. Parmi les différents types de fers à repasser, c’est ce dernier qui est le plus utilisé aujourd’hui.

  • Fer à repasser de voyage

Il est relativement plus petit, plus compact et son rangement est plus aisé. Ainsi pour dire qu’il est plus facilement transportable, et l’utilisateur peut l’emporter où il veut (dans ses voyages surtout).

  • Fer à repasser sans fil

Comme l’indique son nom, il ne dispose pas de cordon pour le brancher à une prise électrique. Ce type de fer se recharge à l’aide d’une base ou d’un support électrique, et il est équipé d’une batterie interne pour conserver l’énergie nécessaire pour faire le repassage.

Centrales à vapeur

centrale vapeurCe type de fer est à cheval sur le fer à sec et le fer à vapeur. Il est composé de deux unités : le fer à repasser même et un réservoir externe. Ce dernier contient l’eau qu’il bouillit lorsqu’il est branché, et ayant un raccordement avec le fer, il transmet de la vapeur à celui-ci pour un repassage encore plus efficace. La centrale à vapeur trouve incontestablement sa place dans les différents types de fers à repasser même si d’aucuns voudraient parfois la classer à part entière.

L’évolution des fers à repasser jusqu’à nos jours

évolution des fers à repasser à nos jours

A quoi ressemblaient les premiers fers à repasser ? Quels en sont les différents types ? Comment fonctionnaient-ils ? Quelles modifications ont-ils subies jusqu’à ce que nous ayons ces outils de repassage d’aujourd’hui ? Quelles sont les années importantes dans l’histoire des fers ? Voilà tant de questions que vous vous posez pour mieux connaitre la généalogie des appareils de repassage que sont les fers. Nous pouvons déjà comprendre que, pour une raison ou pour une autre, vous vous intéressez à l’histoire, et plus précisément à celle des fers de repassage. Vous avez bien fait de venir ici.

Dans cet article, nous vous donnerons concrètement les étapes qu’ont suivies ces appareils de repassage depuis leur création jusqu’aux fers modernisés qui pullulent nos marchés aujourd’hui. Vous voulez avoir plus de détails ? Continuez la lecture, car s’arrêter en si bon chemin serait bien dommage, surtout avec ce que nous vous avons réservé dans les lignes qui suivent.

  • Tout commençait au 4ème siècle en Chine où des objets creux comme des casseroles servaient à lisser les linges et vêtements. Mais il fallait attendre bien longtemps pour voir à quoi ressemblaient les premiers fers à repasser.anciens fers à repasser
  • Nous sommes tout au début du 17ème siècle. A cette époque, ce sont des plaques de fers munis de manche long qui étaient utilisées. Il fallait les déposer dans des fourneaux pour les réchauffer convenablement.
  • Entre le 17ème et le 18ème siècle, le fer à repasser en fonte fit son apparition. Il était constitué de métaux avec un manche en fer. Il fallait le réchauffer dans la braise, mais il faut dire que son utilisation n’était pas vraiment facile. Avec le temps, cet outil a évolué, comme l’on devait s’y attendre.
  • Au 19ème siècle, il y a eu le fer à repasser en fonte, mais avec un intérieur creux où l’utilisateur pouvait déposer de la braise, et le manche était en bois. A cette période, on ne mettait plus le fer dans la braise, mais le contraire. Quelques années après, le fer à chauffage par masse fut inventé. Avec lui, l’utilisateur mettait du métal chauffé sur la braise à l’intérieur de l’outil pour faire son repassage.fer à repasser creux
  • 1882 a été une année importante dans l’histoire de fers à repasser, car c’était à partir de cette époque que l’électricité à commencer par intervenir dans l’utilisation de ces outils de repassage. Pour chauffer le fer, il fallait le poser sur une plaque chauffée par le courant électrique. Peu de temps après, plus précisément en 1902, cela fut modernisé, et le fer à repasser intégra une résistance qui le faisait chauffer directement avec l’électricité. Il fallait brancher régulièrement cet outil pour maintenir la température.
  • En 1913, le fer à repasser électrique vit le jour en France grâce à la célèbre marque « Calor » qui constitue une vraie référence aujourd’hui. Cet appareil connut quelques évolutions en 1920 avec l’intégration du Thermostat et du réservoir.
  • Entre 1925 et 1950, le fer à repasser à vapeur vit le jour, et peu de temps après, la centrale à vapeur entre dans la danse des fers à repasser. Depuis cette époque, les constructeurs ont commencé par rivaliser sur tous les plans avec ces appareils, toujours pour attirer plus de clientèle.Fer à repasser et centrale vapeur.jpg
  • A partir des années 90 et 2000, l’univers des appareils de repassage a pris une nouvelle tournure pour que nous ayons aujourd’hui tout ce que l’on voit avec différentes fonctionnalités et meilleurs paramètres (poids, ergonomie, différentes fonctions, divers systèmes…)

Voilà l’essentiel de ce que vous devez retenir dans la longue et passionnante histoire des fers à repasser.

Bienvenue dans l’histoire des fers à repasser

Texte de bienvenue

Le blog Histoiredesfersarepasser a été créé pour vous permettre de tout connaître sur les fers à repasser depuis la nuit des temps jusqu’à nos jours. Mais, avant d’aller plus loin, nous tenons à vous souhaiter la bienvenue.

Les fers à repasser font partie de notre quotidien, mais nous ne savons pas toujours tout sur leur histoire. Pour en apprendre plus sur le passé (récent comme lointain) de ces appareils de repassage, faites-vous donc le plaisir de parcourir les différentes pages de ce blog et vous comprendrez plus leur historique. Sans trop discourir, nous vous laissons découvrir l’histoire des fers à repasser. Bonne visite sur Histoiredesfersarepasser donc.

Voici quelques sujets qui vous intéresseront :